Nous dénonçons la captivité des animaux.

dans Européennes 2019

Voici un communiqué de Manuel Bompard et Carole Mare, candidat-e-s de La France insoumise aux élections européennes, daté du 27 mars 2019.

Nous, candidats toulousains de la France insoumise aux élections européennes du 26 mai, sommes choqués du refus vendredi soir du conseil municipal de Toulouse d’interdire les cirques avec animaux sauvages sur sa commune. Alors que le conseil municipal de Montpellier a adopté cette mesure de bon sens il y a quelques mois à l’unanimité comme 343 autres villes françaises et que 19 pays européens légifèrent déjà sur le sujet ! Nous regrettons ce refus et saluons le vœu du groupe Toulouse Vert Demain.

Nous saluons bien sûr surtout le travail infatigable des bénévoles des associations Paris Animaux Zoopolis, One Voice, Code Animal et toutes les autres, qui se battent pour une société ouverte, d’entraide et de bienveillance pour l’ensemble des êtres sensibles.

Nous rappelons à Monsieur Moudenc et Monsieur Macron que 89% de la population française jugent la cause animale importante (Ifop, janv 2019) et que 65 % des français se disent déçus de l’inaction du président sur ce thème et de ses liens étroits avec les lobbys de la viande et de la chasse.

La magie du cirque ne réside pas dans l’exhibition d’animaux captifs et martyrisés. L’éducation et l’éveil des enfants passe par le respect des intérêts de tous. Y compris des animaux. C’est dans leurs espaces naturels, bien que très fortement dégradés, que réside leur seul et unique environnement acceptable. Les sanctuaires existent, c’est notre devoir politique de les y envoyer au plus vite. Il est temps de reconvertir également les cirques marins et delphinariums, inacceptables prisons pour orques, otaries, requins, dauphins.

La profession de circassien ne cessera pas d’exister.

Le prestige des cirques n’a jamais été dans l’exhibition de ces animaux-esclaves mais dans l’art des acrobates, des jongleurs, des clowns, des magiciens. Comme ne cesse de l’expliquer André-Joseph Bouglione et son tout nouvel “Ecocirque”, l’avenir du cirque est “100% humain”.

Nous avions déjà alerté l’an dernier sur le sort de Jumbo l’hippopotame détenu 23h30 sur 24h dans un container par le cirque Müller, innocente victime parmi tant d’autres, honte de nos sociétés arc-boutées sur des traditions barbares et rétrogrades d’exploitation acharnée des plus fragiles et des plus vulnérables. Nous adressons tout notre soutien aux personnes agressées par ce cirque la semaine dernière en Ariège près de Pamiers à l’occasion d’une manifestation totalement pacifique. Carole Mare sera présente à la manifestation unitaire pour des cirques sans animaux qui a lieu le 10 avril place du Capitole.

La condition animale est bien sûr au cœur de notre campagne pour les européennes. C’est la raison pour la quelle nous serons également présent Samedi prochain à Compiègne dans l’une manifestions nationales organisées par l’association AVA pour en finir avec la chasse à courre. Les animaux ne sont pas des objets. Ils doivent être respectées et considérés en tant qu’être sensibles. C’est notre dignité d’humains civilisés qui est en jeu.

Nous soutenons à ce titre l’Initiative Citoyenne Européenne pour la fin des cages (élevages de batterie) qui est en cours actuellement et nous engageons à la défendre au parlement européen.

Les candidats : Manuel Bompard, Carole Mare.

Photo : Jumbo. (Crédit : One Voice.)

Carte : Source : https://blog.l214.com/2017/06/18/roumanie-lettonie-disent-non-aux-animaux-sauvages-cirques

Pays européens qui interdisent totalement (Grèce) ou partiellement la présence d’animaux dans les cirques.