Bâtir Toulouse 2030 ? Y’a déjà un problème de toiture !

dans Communiqués

La place du Capitole accueille pendant trois jours le forum privé des plus grandes entreprises de la région pour réfléchir à la Métropole de demain à l’horizon 2030. (Un collectif Toulouse 2031 a d’ailleurs bien raison de dénoncer cette initiative des intérêts privés sans que les problématiques et combats d’intérêt général ne soient associés).


Dans ce forum, on y parle beaucoup de « l’innovation et de l’entrepreneuriat »sous une immense toiture de 1 800m2. 

Problème. Cette immense toiture est équipée de miroirs extérieurs pour éviter la chaleur à l’exposition mais pas de panneaux solaires qui auraient pu être un exemple d’innovation pour la transition écologique. 
Ces dizaines de grandes entreprises n’ont pas eu l’idée, la bonne idée de prouver qu’une telle installation pouvait être une démonstration écologique par l’exemple. Trop cher peut-être, surtout quand la veille elles ont privatisé la salle des Illustres pour 30.000€ pour un cocktail.
Jean-Luc Moudenc, maire-président de Toulouse Métropole, aurait pu chevaucher une telle innovation pour faire produire plus 2 millions de KWh par ces panneaux solaires provisoires*, rendant l’administration du Capitole largement autonome électriquement pendant les trois jours du raout.

En pleine actualité du rapport alarmant du GIEC sur le climat, Jean-Luc Moudenc fait, une fois de plus, la démonstration qu’il est l’homme du privé et des vieilles recettes productivistes du passé qui nous conduisent à la catastrophe.

Jean-Christophe SELLIN
Conseiller régional France Insoumise
Ancien élu à la mairie de Toulouse

*1300 KWh m2 ( moyenne exposition ensoleillement Occitanie ) X 1800 m2= 2.340.000 KWh