On se dit “À très vite” !

dans Le mouvement

Félicitations aux candidat.e.s de La France insoumise et aux milliers de militant.e.s qui ont battu le terrain des mois durant, prenant sur leurs vies personnelles, associatives et professionnelles le temps d’élections présidentielle et législatives. Ces personnes ont œuvré sans compter pour construire un mouvement, rassembler des idées, élaborer un projet et le porter auprès du plus grand nombre pour que celui-ci s’en empare afin de répondre aux enjeux sociaux, écologiques et démocratiques auxquels nous faisons face.

Demain, nous aurons un groupe parlementaire insoumis à l’Assemblée et nous pouvons nous en féliciter. Bien sûr nous aurions préféré gouverner. Bien sûr nous aurions préféré être plus nombreux.ses à l’Assemblée. Bien sûr nous aurions aimé en Haute-Garonne avoir des député.e.s insoumis.es. Mais regardons nos progressions. Rappelons-nous que la plupart d’entre nous, nous ne nous connaissions pas il y a quelques mois. Que nous avons croisé nos passés pour emprunter un chemin en commun. Rappelons-nous que l’histoire est longue, cruelle et souvent répétitive. Oh qu’ils sont nombreux les demains comme dirait un fameux groupe d’Arnaud B ! Pensons à cette autre chanson qui parle d’un pieu enfoncé dans le sol auquel nous sommes tou.te.s attaché.e.s et que si nous tirons tou.te.s, il tombera, cela ne peut plus durer longtemps, c’est sûr, il tombera, en tirant fort par ici, en tirant fort par là. Analysons pour cela l’abstention.

Continuons à développer les liens que nous avons initiés avec la population civile, comités de quartier, associations, … depuis maintenant un certain nombre de mois. Donnons-nous des objectifs à différents termes. Pas nécessairement électoraux même si les ancrages et les développements locaux des groupes d’appui devraient naturellement ouvrir les yeux sur dans trois ans. Organisons des repas de quartier où la fraternité et la réflexion sur demain seront au centre de la table. Rejoignons les luttes d’ici et les fabriques d’avenir de là-bas. Regardons L’Avenir En Commun à notre porte pour le porter à celles de nos voisin..es. Soyons fier.e.s de ce que nous faisons bien tout en restant critiques vis-à-vis de nos erreurs ou faux pas. Et surtout, gardons l’intelligence collective, la spontanéité et la fraîcheur qui fait l’OPNI (objet politique non identifié) que nous sommes aujourd’hui.

À très vite et encore bravo à nous tou.te.s les Insoumis.es, petites mains d’un jour, petites mains de toujours, génies de la communication, colleur.se.s jusqu’au boutistes, champion.ne.s du porte-à-porte, bricoleur.se.s de vélos, candidat.e.s exemplaires, analystes hors pairs, créateurs.trices de moments partagés, twitteur.se.s déjanté.e.s, numéros 1 des métro & marchés, artistes aux 1001 talents et à tou.te.s les autres. Bravo à nous tou.te.s, têtes pleines de rêves, mains façonneuses d’avenir, cœurs gros comme ça.